Elle a voulu tuer Trump

Une lettre contenant du poison avait été interceptée vendredi dernier par les services secrets américains

0 9
Pascale Ferrier a été arrêtée en 2019 pour possession d’armes

Elle s’appelle Pascale Ferrier, c’est la femme soupçonnée d’avoir envoyé des lettres contenant de la ricine à la Maison-Blanche et proféré des menaces de mort à l’encontre du président Donald Trump.

Elle a écrit :  « J’ai trouvé un nouveau nom pour toi : le clown tyran hideux », sans donner d’explications précises, le président Trump de « détruire les États-Unis et de les conduire au désastre ».

Et de continuer « Abandonne et retire ta candidature pour cette élection », précisant avoir inclus dans l’envoi postal un « cadeau spécial pour t’aider à prendre une décision ». Elle insiste « Si ça ne fonctionne pas, je trouverai une meilleure recette pour un autre poison, ou je pourrais utiliser mon arme à feu quand je pourrai venir », menaçait-elle, signant « esprit rebelle libre ».

La lettre avait été interceptée vendredi dernier par les services secrets américains dans un centre de tri du courrier destiné à la Maison-Blanche. Selon les documents de cour, les analyses ont permis de déterminer que la substance incluse dans l’enveloppe était de la ricine, un poison très dangereux.

Outre la lettre envoyée à la Maison-Blanche, des envois similaires, tous faits à partir du Canada, ont été reçus les 15 et 16 septembre dans six bureaux locaux du FBI au Texas.

Ces envois, adressés à des individus travaillant dans des centres de détention et des pénitenciers où l’accusée a été incarcérée en 2019, contenaient eux aussi une substance poudreuse, en plus de présenter, dans plusieurs cas, les mêmes expressions et la même signature.

Selon les autorités, Pascale Ferrier a été arrêtée en 2019 pour possession d’armes, puis transférée sous la responsabilité des services frontaliers et de l’immigration (ICE). Le New York Times a rapporté qu’elle avait été libérée et renvoyée au Canada après deux mois de détention à la suite de l’expiration de son visa.

D’origine française et détentrice de la citoyenneté canadienne, Pascale Ferrier a été arrêtée dimanche à Buffalo alors qu’elle tentait de franchir la frontière américaine.

Elle a déclaré aux agents qu’elle était « recherchée par le FBI pour les lettres à la ricine » et qu’elle avait en sa possession une arme à feu chargée et un couteau.

La ricine est une substance végétale extraite des graines d’un arbuste, le ricin. Extrêmement toxique, c’est l’un des poisons les plus puissants du règne végétal. La substance, généralement concentrée sous forme de poudre, peut-être ingérée, inhalée ou encore injectée. Une infime quantité suffit à provoquer la mort en empêchant les cellules du corps de fabriquer des protéines. La mort survient en général en quelques heures et sans laisser de traces.

Il n’existe aucun antidote connu à ce jour.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AccepterEn savoir plus