Explosion au port de Beyrouth: Un juge demande des investigations à l’encontre de trois ministres

A ce jour 25 personnes sont mises en accusation et arrêtées

0 17

Presse-Net (Beyrouth)

Le juge libanais Fadi Sawan qui enquête sur l’explosion du 4 août dans le port de Beyrouth demande que des investigations soient menées à l’encontre de trois ministres actuels pour leur « possible responsabilité » dans cette catastrophe, a annoncé mardi 24 novembre une source judiciaire.

Le juge s’est adressé au parlement habilité à poursuivre les membres du gouvernement, demandant l’ouverture d’une enquête sur le ministre des travaux publics et des transports Michel Najjar, celui des finances Ghazi Wazni et la ministre de la justice Marie-Claude Najm. Mais également il a demandé d’élargir l’enquête sur le rôle de plusieurs autres ministres dans les trois précédents gouvernements.

Le juge Sawan se base sur des investigations qu’il a lui-même effectuées et qui ont fait naître « certains soupçons quant à la responsabilité de ces ministres et à leurs défaillances face à la gestion de la présence dans le port de nitrate d’ammonium ». C’est l’explosion de ces centaines de tonnes qui a fait plus de 200 morts et des milliers de blessés et a ravagé une partie de la capitale.

A ce jour l’enquête en cours, a conduit à la mise en accusation de 25 personnes tous ont été arrêtées, et deux personnes sont en fuite. Le gouvernement qui a démissionné après le drame, mais continue d’expédier les affaires courantes, avait refusé l’idée d’une enquête internationale sur cette affaire, malgré les appels au Liban et à l’étranger à des investigations indépendantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AccepterEn savoir plus