Emmanuel Guibert, à l’Académie des Beaux-Arts

Après la suspension des expositions... Paris retrouve ses grands artistes

0 11

Bassam Tayara –    Repoussées ou annulées pour cause de COVID-19, les expositions consacrées au 9e art profitent de la reprise et se bousculent en ce mois de septembre 2020.
L’Académie des Beaux-Arts a invité un des grands de la BD : Emmanuel Guibert, c’est le “père” des aventures du GI Alan, et du fabuleux roman graphique Le Photographe. Sujet majeur dans cette exposition.
Guibert est Marc Boutavent le co-créateur du plus célèbre des ânes bleus, Ariol.
Actif depuis le début des années 90, ce dessinateur et scénariste parisien a été connu pour la série humoristique “Sardine de l’espace”, qu’il a réalisée avec Mathieu Sapin et Joann Sfar. Ce sont 22 volumes qui furent adaptés en dessin animé et diffusés sur Téléthon+.
“Le Photographe” est considéré plus “sérieux”, c’est fait en « reportage » il suit une équipe de Médecins sans frontières en Afghanistan dans les années 80, pendant la guerre avec l’URSS.

Son travail a été couronné par plusieurs récompenses, dont le Grand prix de la ville d’Angoulême lors du dernier « festival », en janvier 2020.
Un autre rendez-vous avec Guibert attend ses admirateurs : le 31e Festival du film d’histoire de Pessac qui aura lieu du 16 au 23 novembre prochains.
Il proposera 50 films de patrimoine et 30 débats sur cette thématique de la Révolution industrielle au XIXe siècle, ainsi qu’une trentaine de films en compétition, à voir en avant-première. Plus de renseignements sur https://www.cinema-histoire-pessac.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AccepterEn savoir plus