Trump n’a plus accès à aucune plateforme sociale

Twitter, Facebook, Twitch, Snapchat... le Président sortant a été bloqué mais pour combien de temps ?

0 5

Presse-Net

Sur Twitter le compte @realDonaldTrump est suspendu de manière définitive. Le réseau social Twitter a pris cette décision vendredi, (prévue pour une suspension de 12 heures) elle devient définitive à la suite deux nouveaux messages de Donald Trump, l’un qualifiant ses partisans de « patriotes », et l’autre annonçait qu’il ne participerait pas à l’intronisation de son successeur le 20 janvier prochain.

Twitter se justifie les messages « étaient très susceptibles d’encourager les gens à reproduire les actes criminels qui ont eu lieu au Capitole le 6 janvier 2021 ».

Facebook et Instagram ont également genlé les compte de Donald Trump pour une durée indéterminée, et a minima jusqu’au 20 janvier, date de la passation de pouvoirs avec le président élu Joe Biden.

Mark Zuckerberg s’est justifié : «Les évènements choquants de ces dernières 24 heures prouvent que Donald Trump entend user du temps qu’il lui reste pour saper la transition pacifique des pouvoirs avec Joe Biden», écrit-il, « nous pensons que laisser le président utiliser nos services durant la période de transition représente un trop grand risque.»

Snapchat le réseau social spécialiste de l’envoi de photos et vidéos éphémères, que Trump utilise pour diffuser les contenus qu’il publie sur Facebook ou Twitter, a suspendu le compte officiel du président américain jusqu’à nouvel ordre.

Déjà, depuis juin, le réseau social avait déjà réduit la visibilité du compte présidentiel : seuls ses abonnés peuvent voir ses Snaps.

La Twitch plateforme d’Amazon spécialiste de la diffusion de vidéos en direct a également suspendu le compte de Donald Trump pour une durée indéterminée. Cette suspension est justifiée par «les circonstances exceptionnelles et de la rhétorique incendiaire du président, nous pensons qu’il s’agit d’une mesure nécessaire pour protéger nos communautés et empêcher Twitch d’être utilisé pour inciter à d’autres violences».

Shopify n’est pas un réseau social, mais cette plateforme qui permet de bâtir aisément des boutiques en ligne a également pris des sanctions contre le président américain. Elle a fermé jeudi deux boutiques (TrumpStore.com et shop.donaldjtrump.com ) liées au comité de campagne de Donald Trump et ainsi qu’à la Trump Organization, le conglomérat de la famille du président sortant.

Ces « boutiques » permettaient d’acheter des produits dérivés, comme des t-shirts, des casquettes ou des flûtes à champagne siglées Make America Great Again ou Trump 2020.

Toutefois, d’autres boutiques liées à Trump, comme officialtrump2020store.com, sont toujours en ligne.

YouTube n’a pas suspendu le compte officiel de Donald Trump, mais a supprimé la vidéo de mercredi soir. La plateforme de YouTube a modifié un point de sa politique de modération au lendemain des événements du Capitole. Désormais, toute vidéo contestant les résultats de la présidentielle américaine recevra un «strike», soit dans le langage de YouTube une suspension d’une semaine. Trois «strikes» reçus en moins de 90 jours conduiront au bannissement de la chaîne incriminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AccepterEn savoir plus