Washington renforce l’armement de Taïwan

L'île aura une capacité aérienne et pourra cibler les côtes du continent et les navires de la marine chinoise

0 229

Bassam Tayara

`Les relations entre Taïwan et les États-Unis n’ont jamais été aussi bonnes, surtout au niveau des accords militaires, et cela s’est accéléré avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.

Ce renforcement des relations entre la petite île et Washington confirme l’escalade et les tensions entre les États-Unis et la Chine.
Périodiquement une polémique naît à chaque annonce par Washington de la signature de nouveaux accords militaires avec Taïwan, car il est devenu évident que les États-Unis divulguent de temps en temps et à bon escient des informations à la presse sur les détails d’éventuels accords militaires entre eux et Taïwan,  et cela plusieurs mois avant leur signature effective.

Dans certains cas, le contrat est reporté ou gelé. Bien entendu, cette approche que Washington adopte vise principalement la Chine, car les États-Unis considèrent le dossier de Taiwan comme l’une des cartes les plus importantes dont ils disposent pour faire pression sur Pékin.
La dernière étape des accords militaires entre les parties américaine et taïwanaise a été annoncée il y a quelques jours. Reuters a cité plusieurs sources à la Maison Blanche selon lesquelles Washington avait en fait commencé à se préparer à conclure trois accords militaires avec Taipei, sur les sept accords traités par les médias en septembre dernier.
Des sources de Reuters ont rapporté que le département d’État américain avait envoyé des notifications aux chefs de la commission des affaires étrangères et des relations extérieures de la Chambre des représentants au Sénat, indiquant que les trois accords, d’une valeur totale de 7 milliards de dollars, avaient été approuvés.
Bien qu’il n’ait pas été officiellement annoncé quel type d’armes et de systèmes de combat Taïwan recevra dans le cadre de ces trois accords, on estime qu’ils comprendront 400 millions de dollars de drones MQ-9 Reaper, en plus de plusieurs autres types d’armes.

De plus différents systèmes de missiles sont sur la liste, y compris les missiles de «croisière» (AGM-84), qui constituent un bond en avant dans l’armement de Taïwan, s’il est confirmé qu’ils sont inclus dans ces accords, étant donné qu’ils donnent à Taïwan une capacité aérienne à travers laquelle elle peut cibler les côtes chinoises et les navires de la marine chinoise.

Il est également prévu que les trois accords comprendront un ensemble d’équipements de communication, de surveillance et de reconnaissance, en plus de divers modules de formation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AccepterEn savoir plus