La barbarie assassine l’avenir de tous les musulmans français

Il faut redonner à la « liberté de penser » son sens libéré des préjugés

0 340

Souheil El Zein

L’acte odieux et barbare de ce jeune Tchéchène venu de Moscou pour devenir voisin d’un autre radicalisé dont la sœur était partie en Syrie, assassine non seulement un enseignant, mais aussi l’avenir de tous les musulmans français et les réfugiés dignes d’avoir un asile de la répression d’ailleurs.

Il ne fait que réveiller les démons et les instrumentalisations par des pseudo-intellectuels qui ne savent que jeter l’huile sur le feu pour que la France sombre dans la « guerre des civilisations » à un moment où les milieux éducatifs et culturels français véritablement démocrates et laïques, y compris des auteurs francophones du Liban, d’Algérie et d’autres, discutaient les moyens d’améliorer l’enseignement de l’arabe et l’histoire des religions de manière républicaine pour que l’école publique retrouve sa place dans la construction d’une autonomie individuelle et réduire l’emprise de la barbarie de l’éducation des réseaux sociaux et leur haine…

A cet égard, Montaigne est aussi important que Voltaire pour redonner aux termes de la « barbarie » et la « liberté de penser » leurs sens libérés des préjugés et des stigmatisations communautaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AccepterEn savoir plus