La Chine durcie les conditions du Hadj de ses citoyens musulmans

Des notations sociales: le patriotisme, le respect des lois, la bonne conduite facilitent l'accès aux listes autorisées

0 219

Hsiao Ying Tsai

Le Département du travail du Parti communiste chinois (PCC) a publié lundi 12 octobre une notice intitulée : «Mesures administratives pour les affaires islamiques du Hadj».

Il y figure les conditions d’organisation du pèlerinage à la Mecque que tout musulman doit faire au moins s une fois s’il en a la possibilité. D’après cette notice personne, à l’exception de « l’Association islamique chinoise », ne peut organiser des activités de hajj donc organiser les voyages des pèlerins en Arabie Saoudite, dès le 1er décembre de cette année.
En 7 chapitres et 42 articles les détails minutieux de la procédure sont décrits .

Il est dit que si des citoyens chinois musulmans et croyants veulent s’y rendre au Hajj, leur candidature devrait être soumise aux autorités et à l’Association islamique chinoise de bien avant le début des préparations et de manière organisée, planifiée et ordonnée.

Donc les citoyens chinois qui ont l’intention de participer au Hajj doivent s’inscrire à l’avance auprès du service des affaires religieuses du lieu où se trouve l’enregistrement de leur foyer.

Aucune organisation ni aucun individu ne peut organiser des activités de culte. Les contrevenants seront punis conformément à la loi.
Après un examen qui prend en considération plusieurs facteurs de « la notation sociale » telles que : «le patriotisme, le respect des lois, la bonne conduite», les gouverneurs des provinces annonceront la liste des citoyens autorisés après approbations des divers services.

Les mesures administratives stipulent que les citoyens chinois participant au hajj doivent se conformer aux lois et règlements de la Chine et des pays concernés, et obligent les gouvernements à tous les niveaux à mettre en œuvre un travail de gestion, à mettre fin aux activités “illégales” du hajj conformément à la loi et à s’opposer à l’extrémisme religieux.
Les << Mesures administratives relatives aux affaires islamiques du Hadj >> ont été prises conjointement par huit principaux ministères et commissions en Chine, à savoir, l’Administration d’État des affaires religieuses, le Ministère des affaires étrangères, le Ministère de la sécurité publique, le Ministère de la culture et du tourisme, la Commission nationale de la santé, l’Administration générale des douanes, l’Administration d’État pour la réglementation du marché et la Chine. Administration de l’aviation civile.
La Chine organise chaque année des vols charters vers La Mecque. En raison de l’épidémie, le Hajj de cette année a été annulé.
Selon un rapport publié en 2017 par « Freedom House », l’Islam compte 21 millions d’adeptes en Chine, et il s’est considérablement développé au cours des 10 dernières années. Après l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, le président du Parti communiste chinois, la population musulmane ouïgoure a été confrontée à des restrictions de plus en plus strictes et le contrôle religieux du gouvernement dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang est devenu plus stricte et renforcé par des mesures brutales.
Selon les rapports, ces dernières années, le gouvernement chinois a détenu jusqu’à 1 million d’Ouïghours dans des camps de «centres de formation professionnelle et d’éducation» installés dans diverses parties du Xinjiang.
Mardi dernier, le 6 octobre, des diplomates de 39 pays en poste aux Nations Unies ont condamné conjointement la violation par le PCC des droits humains des musulmans ouïghours.
«Nous appelons la Chine à respecter les droits de l’homme, en particulier les droits des minorités religieuses et ethniques, en particulier au Xinjiang et au Tibet», s’est adressé Christoph Heusgen, Représentant permanent de l’Allemagne auprès des Nations Unies, à la société, à l’humanité et à la culture à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AccepterEn savoir plus